Assurance vie pour votre prêt hypothécaire: découvrez ses avantages

Assurance hypothécaire

Beaucoup d’emprunteurs pensent à tort qu’ils sont obligés de souscrire l’assurance hypothécaire proposée par leur prêteur. C’est absolument faux ! Vous pouvez très bien contracter votre police d’assurance vie pour prêt hypothécaire ailleurs qu’auprès de la compagnie affiliée à votre banque. Découvrez pourquoi vous avez tout intérêt à souscrire une police d’assurance vie individuelle pour couvrir votre hypothèque.

Vous restez maître de la police

Les contrats d’assurance vendus par les banques ne couvrent que les versements hypothécaires, même si votre prêt est quasiment entièrement remboursé. Le solde de l’emprunt est d’ailleurs directement versé par l’assurance à votre organisme prêteur. Autrement dit, vous n’êtes pas propriétaire de votre police.

L’assurance vie laisse au contraire une entière liberté à vos bénéficiaires de dépenser la prestation d’assurance comme bon leur semble. Ils peuvent décider de solder une marge de crédit, un prêt personnel, ou de l’utiliser pour payer les études des enfants.

Vous choisissez vos bénéficiaires

Dans le cadre d’un contrat proposé auprès de votre institution bancaire, seul le prêteur est le bénéficiaire du contrat. Si vous souscrivez une assurance vie, c’est à vous que revient le choix des bénéficiaires.

Vous conservez votre contrat même en cas de changement de prêteur

Votre banque vient de vous proposer un renouvellement d’hypothèque mais vous avez magasiné et trouvé beaucoup moins cher auprès d’un autre organisme prêteur ? Que va-t-il advenir de votre assurance ?

Si vous avez souscrit votre police auprès de votre banque, vous ne pouvez pas la transférer sur votre nouveau prêt : vous devez signer un nouveau contrat, ce qui risque ne de pas être à votre avantage, car vous avez pris de l’âge depuis la souscription de votre premier emprunt. En outre, dans le cas où votre état de santé s’est dégradé, les primes vont considérablement augmenter, et vous aurez peut-être des difficultés à trouver une nouvelle assurance.

Au contraire, si vous avez opté pour un contrat d’assurance vie individuel, celui-ci reste actif dans les mêmes conditions qu’à la souscription : les primes ne changent pas, et ce, malgré le fait que vous vieillissez et puissiez rencontrer des problèmes de santé.

L’assurabilité est établie à la souscription

Dans le cas des polices d’assurance vie offertes par les courtiers, l’assurabilité du client est généralement établie avant la signature du contrat, ce qui évite de mauvaises surprises aux bénéficiaires en cas de réclamation. Au contraire, les assurances des prêteurs n’étudient l’assurabilité qu’au moment d’une réclamation. C’est seulement à ce moment-là qu’elles analysent les risques et refusent parfois de payer la prestation, en se contentant de rembourser les primes.

Vous économisez des milliers de dollars

Il suffit que vous compariez les prix pour vous rendre compte des économies que vous pouvez réaliser en souscrivant une assurance vie plutôt que la police hypothécaire proposée par votre banque. Les tarifs peuvent aller du simple au double, ce qui représente plusieurs milliers de dollars d’économie par an pour un prêt de plusieurs centaines de milliers de dollars.

Vous pouvez faire évoluer votre contrat

En cas de paiement anticipé du prêt, les primes réglées à l’assurance de la banque sont définitivement perdues. En revanche, dans les contrats d’assurance vie souscrits auprès d’un courtier, il y a généralement une clause de conversion qui permet de transformer votre contrat d’assurance temporaire en assurance permanente sans questionnaire ou examen médical.

Souscrire à une assurance vie semble donc plus avantageux que l’assurance hypothécaire proposée par votre établissement bancaire. Et grâce aux économies générées, vous pouvez par exemple souscrire en complément une assurance invalidité et maladies graves et être ainsi parfaitement protégé.